Quand as-tu parlé du mot « miséricorde » pour la dernière fois ? Ah, c’est sûr qu’il n’est plus très utilisé, en tout cas pas dans le langage courant ! Ce mot vient du latin misericordia, de misericors « qui a le cœur (cor) sensible à la détresse, au malheur (miseria)». Nous pouvons donc le résumer par « un cœur sensible à la misère ».
Comment Dieu a-t-il montré sa miséricorde envers nous ? Et qu’est-ce que ce caractère implique pour nous ?

La miséricorde de Dieu vs notre misère

Rappelons simplement que si Dieu EST miséricorde, cela signifie qu’il ne se limite pas à montrer de la miséricorde, mais que c’est un caractère de sa nature divine. Et il ne change pas, « le Seigneur est plein de compassion et miséricordieux. » (Jacques 5:11)
La miséricorde de Dieu a donc 2 côtés :
1. Dieu « a un cœur ». Oui, Dieu a un cœur, et en plus il est plein d’amour pour nous ! Pour cet aspect tu peux lire l’article Dieu est amour.
2. « Nous sommes dans la misère ». Ah bon, quelle misère ? La misère liée à notre situation humaine apparente (pauvreté, chômage, divorce, etc.), mais aussi notre misère intérieure (péché, solitude, abandon, incompréhension, etc). Notre cœur est tellement plein de nous-même, d’orgueil et de doutes ! Devant ce Dieu rempli d’amour, bon, saint et juste, nous sommes bien misérables…

Jésus a montré la miséricorde divine

Jésus dit dans la Bible, en Marc 2:17 : « Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal ; je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs ». Il a pratiqué la miséricorde d’une manière remarquable ! Lis les évangiles, tu en trouveras une démonstration à chaque page ! N’hésite pas à en commander un exemplaire gratuit ici.

Et pour nous?

La miséricorde de Dieu nous appelle donc à reconnaître notre état de misère et à recevoir la solution que son cœur d’amour nous a donné – Jésus Christ! Oui, « l’Eternel est miséricordieux, et plein de grâce, lent à la colère et d’une grande bonté » (Psaume 103:8).

Notabene
Cet article fait partie d’un ensemble de publications (en cours d’écriture) et ne doit pas être pris à part, la justice n’étant pas le seul caractère de Dieu. Dieu est parfait, il est autant amour que justice et autant grâce que vérité. Aucun de ses caractères n’est moins important qu’un autre.

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !