Lors d’une promenade dans le Piémont, je suis passé devant un cimetière où, au-dessus de l’imposante entrée, était gravée en lettres capitales l’inscription latine RESURRECTURIS. Poussé par la curiosité, je suis entré dans l’enceinte et j’ai été stupéfait par les imposants tombeaux de marbre dressés devant moi. La richesse des lieux était digne d’un palais royal, alors que les habitations du village voisin semblaient tomber en ruines.

L’importance donnée à la mort

Les hommes auraient-ils accordé ici plus d’importance et de moyens à leur sépulture qu’à leur vie ? Les pyramides ou autres somptueux tombeaux des civilisations antiques nous donnent la même impression. Mais est-ce nécessaire de se donner tant de mal ? Est-ce que cela peut avoir une influence pour le « bien-être » du défunt ou sur sa vie dans l’au-delà ?

La résurrection

Cette dernière question nous ramène à la notion de résurrection, figurant à l’entrée de ce cimetière italien. La Bible nous apprend que la mort n’est pas la fin de toutes choses et elle affirme que tous les morts ressusciteront, revenant ainsi à la vie.

« L’heure vient en laquelle tous ceux qui sont dans les sépulcres, entendront sa voix; et ils sortiront, ceux qui auront pratiqué le bien, en résurrection de vie; et ceux qui auront fait le mal, en résurrection de jugement. » (Jean 5:28-29)

L’important, c’est la vie

On remarque également que ce verset biblique nous parle de deux issues : la vie éternelle et le jugement. Ce sont les choix que l’on fait aujourd’hui dans notre vie sur la terre qui sont déterminants, après il sera trop tard. Seul celui qui croit aura la vie éternelle (Jean 3:16). Quelle que soit l’importance que l’on accorde à la mort, c’est donc bien vivants que nous devons prendre les bonnes décisions !

Jésus est ressuscité, nous le serons aussi !

La sagesse humaine refuse bien souvent de croire à cette notion de résurrection car elle dépasse notre compréhension. Cependant Jésus lui-même est ressuscité trois jours après avoir été crucifié, ce que plus de cinq cents personnes ont pu constater de leurs propres yeux (1 Corinthiens 15:3-6). Ce n’est donc pas un mythe ou une légende et, pour nous aussi, « il y aura une résurrection » (Actes 24:15).

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !