Le transhumanisme, courant de pensée qui vise à rendre l’homme immortel et à décupler ses capacités, a le vent en poupe. De nombreuses sociétés à la pointe de la santé, de la biotechnologie ou encore de la génétique consacrent leur temps et leur énergie à « sauver » l’être humain de la mort. Même le géant Google, par le biais de sa filiale Calico, investit des millions pour y pavenir, visant au minimum à doubler l’espérance de vie pour dépasser les 150 ans. Laurent Alexandre, médecin et fondateur de Doctissimo, prédit quant à lui l’imminence « d’une victoire sublime » de la science. « Grâce aux progrès foudroyants de l’industrie du vivant, l’homme qui vivra 1000 ans est déjà né ! », affirme-t-il. (source)

Rêve ou réalité ?

Difficile de se prononcer d’un point de vue scientifique ou médical. Certains en rêvent, d’autres en ont peur. Mais qu’en pense le principal intéressé, celui qui a créé l’homme ? Que dit Dieu à ce sujet dans la Bible ? Centrés sur nous-mêmes et (trop) confiants en nos propres capacités, n’aurions-nous pas tendance à l’oublier un peu vite ?

L’immortalité vue de la Bible

Sais-tu que dans le livre de la Genèse, on retrouve l’histoire de nombreux hommes ayant vécu plusieurs centaines d’années ? Un certain Méthushélah a même vécu 969 ans (Genèse 5:27)! Puis, après le déluge l’espérance de vie a progressivement diminué, pour se stabiliser autour de 70 à 80 ans au temps de Moïse (Psaume 90 ;10). 3’500 ans plus tard c’est toujours le cas et malgré les efforts de la science, les centenaires restent rares.

Au-delà de l’espérance de vie, la question de l’immortalité est clairement abordée dans la Bible. Depuis le début de l’humanité, la mort, qui est une conséquence du péché, concerne tous les hommes (Romains 5:12). Et même si nous parvenions à vivre plus longtemps, nous n’aurions aucune chance de nous y soustraire. Un verset souligne que « si l’homme vivait deux fois mille ans, il n’aura pas vu le bonheur : tous ne vont-ils pas en un même lieu ? » (Ecclésiaste 6:6). Si la science parvient à prolonger nos jours, nous ne seront pas plus heureux et la destination finale ne changera pas.

Faut-il donc se résigner ? Abandonner l’idée de vivre à toujours ? Au contraire ! Dieu est prêt à t’offrir la vie éternelle ! Es-tu disposé à l’accepter ?

« Jésus dit : Moi, je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et quiconque vit et croit en moi, ne mourra pas, à jamais.» Crois-tu cela ? (Jean 11:25-26)

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !