Curieux de nature, nous sommes avides d’informations que nous consommons sans modération[1]. Et grâce au progrès nous sommes abondamment servis, continuellement abreuvés de nouvelles en provenance des quatre coins de la planète. Quel regard porter sur ces médias qui occupent une grande partie de notre temps ? Sans pour autant être adepte de la théorie du complot, des questions se posent. Y a-t-il un risque à être autant sollicité ? Les contenus présentés sont-ils toujours fiables et objectifs ?

Objectivité relative

Les médias, soucieux de leur réputation, se défendent d’être le plus objectifs possible. Or dans les faits, les actualités sont inévitablement présentées sous un certain angle, aussi subtil soit-il, qui oriente le lecteur. A titre d’exemple les deux titres suivants, qui se réfèrent exactement au même drame, ont une connotation radicalement différente :

« Une femme tuée en pleine rue par des policiers »
« Civils attaqués au couteau par une femme »

Restons donc prudents avec ce qui nous est présenté, n’oublions pas de garder un œil critique et ne renonçons pas à notre propre capacité de jugement sous peine de nous laisser imposer un point de vue.

Ultra-sollicitation

Constamment assaillis par les actualités, nous courons le risque de ne plus avoir le temps de penser par nous-même, de nous poser des questions et d’avoir l’occasion de nous forger notre propre opinion. Sans arrêt influencée, notre perception du monde devient façonnée par nos sources d’information. A notre insu nous perdons de vue les vraies interrogations, qui nous concernent pourtant bien davantage que l’élection présidentielle d’un pays lointain, telles que : Quel est le sens de ma vie ? Quel est mon rôle sur cette terre ? Est-ce que tout s’arrête avec la mort ?

Fais une pause

Au beau milieu de ce tourbillon médiatique, prends le temps de faire une pause et de prendre du recul. Tu réaliseras peut-être qu’au-delà de toutes ces actualités majoritairement négatives et déprimantes il existe une information positive et vitale que tu ne dois rater sous aucun prétexte. Si l’expression grecque « bonne nouvelle » se traduit par « évangile », ce n’est pas un hasard : c’est en effet dans les évangiles[2] de la Bible que tu trouveras un message fort, bien plus actuel que tu ne le penses. Il te concerne directement, il parle de ta propre vie.

« De l’eau fraîche pour une personne fatiguée, voilà ce qu’est une bonne nouvelle. » (Proverbes 25:25, S21)

« [Jésus Christ] est venu, et a annoncé la bonne nouvelle de la paix à vous qui étiez loin et la bonne nouvelle de la paix à ceux qui étaient près» (Ephésiens 2:17)

 

[1] Cela ne date pas de hier : la Bible nous rapporte qu’il y a deux mille ans « tous les Athéniens et les étrangers séjournant à Athènes ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter quelque nouvelle. » (Actes des Apôtres 17:21)

[2] Tu peux commander gratuitement sur cette page un Nouveau Testament qui contient notamment les quatre évangiles.

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !