Besoin d’appartenance 

Mal vu, souvent tourné en dérision, l’instinct grégaire désigne un caractère faible qui entraine une personne à suivre un groupe sans réfléchir, et sans conviction propre.
Qu’on le veuille ou non, nous avons tous cette tendance, plus ou moins développée. Le simple fait de naître dans un environnement social et de vivre en société nous place dans des groupes (famille, amis, entreprise, région, nation, sexe).
Le besoin d’appartenance est naturel, inné à l’homme, c’est à la fois un moyen d’être reconnu et d’être accepté.

Pression du groupe

Parfois, pour faire partie de la bande, il faut endosser «l’uniforme», que ce soit un code vestimentaire, l’objet dernier cri à posséder, un comportement à adopter, ou encore être présent sur les réseaux sociaux.
Et puis dans un groupe personne n’aime être le mouton noir; le regard des autres, multiplié par le nombre, peut être intimidant et pesant. La peur d’être mis de côté et rejeté est un sentiment que nous avons tous un jour ou l’autre ressenti.
Lorsque les enjeux deviennent malsains, que l’on n’est pas à l’aise, ou que ce qui se fait est contraire à notre propre personnalité et à nos convictions, il faut oser dire non, et se rappeler qu’être différent n’est pas synonyme d’échec, mais bien au contraire que la différence est enrichissante.

Choisis le bon groupe

La Bible dit que par naissance tu appartiens automatiquement au groupe qui s’appelle les pécheurs. Personne n’y échappe.
En restant dans ce groupe, tu suis une direction qui t’éloigne toujours plus de Dieu. Sans forcément le savoir, tu fais ce que Satan t’incites à faire: le mal.
Mais Dieu n’aimerait pas que tu restes dans ce groupe. Il place devant toi un choix : suivre la foule sans te poser de questions, ou choisir de suivre Dieu et te joindre à ceux qui lui appartiennent.
Pas besoin de faire preuve d’artifices pour se couler dans le moule et se faire accepter. Non, si tu viens à Dieu par la repentance, Il t’accueille les bras grands ouverts tel que tu es !

Réfléchis: veux-tu vraiment suivre le mouvement général comme un mouton, sans te remettre en question ?

«Entrez par la porte étroite; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle; car étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent. » (Matthieu 7:13)

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !