Chaque être humain se pose un jour ou l’autre la question du sens de la vie, et par là-même celle de l’existence d’un être supérieur. Certains se demandent pourquoi cet être, s’il existe, ne se manifeste pas de façon plus claire. D’autres pensent même pouvoir prouver que Dieu n’existe pas, que ce soit en raisonnant ou en attaquant la notion de création avec des arguments scientifiques.

Dieu s’est révélé

La Bible ne s’occupe pas de fournir une preuve de l’existence d’un dieu, puisqu’elle considère l’existence de Dieu comme un postulat de base, dès son premier verset (Genèse 1:1). Par contre, elle établit clairement que chaque être humain possède suffisamment d’indices pour arriver à cette conclusion, pour autant qu’il les recherche. Nous avons d’une part le témoignage extérieur de la nature (Romains 1:20), et d’autre part le témoignage intérieur de la conscience (Romains 2:15). En plus de cela, le Dieu invisible s’est directement révélé aux hommes sous forme humaine, en la personne de Jésus-Christ (Jean 1:18, Hébreux 1:2).

Une question de foi

« Ayant connu Dieu, ils ne le glorifièrent point comme Dieu » (Romains 1:21). C’est ainsi que la Bible affirme que chaque homme sait au fond de lui-même que Dieu existe, mais que cela ne suffit pas. Un autre passage nous interpelle, en précisant que « les démons aussi croient, et ils frissonnent » (Jacques 2:19). Ce n’est donc pas une croyance intellectuelle en son existence que Dieu veut de notre part, mais une confiance personnelle en ce qu’il a fait pour chacun de nous. Jésus lui-même illustre cette vérité en disant à une femme qu’il venait de délivrer d’une grave maladie : « Ta foi t’a guérie » (Marc 5:34). Elle avait montré cette foi en s’approchant de Jésus et en touchant son vêtement, absolument convaincue qu’il avait le pouvoir et le désir de la guérir. Pour nous c’est pareil : ce n’est qu’en croyant que Jésus, par sa mort sur la croix, a porté sur lui notre péché et subi le châtiment que nous méritions en conséquence, que nous serons « guéris ». Cette guérison, c’est le pardon de Dieu, qui nous permet d’avoir une relation avec Lui.

Conviction intérieure

C’est donc seulement par la foi que l’on peut réellement saisir qui est Dieu. Mais comment avoir cette foi ? En s’adressant aux philosophes athéniens, qui raisonnaient et discutaient de tout, Paul les encourage à chercher Dieu, de manière à pouvoir « en quelque sorte le toucher en tâtonnant et le trouver, quoiqu’il ne soit pas loin de chacun de nous » (Actes 17:27). Que représente ce tâtonnement ? Paul dit que c’est le moyen par lequel Dieu a prévu qu’on le trouve.

Ce n’est pas une preuve par A plus B qui te convaincra. Mais si tu recherches Dieu de tout ton cœur, c’est-à-dire en y impliquant ton être tout entier et en regardant de près à ce qu’il a fait pour toi, il se laissera trouver, parce qu’il n’est pas loin de nous.
Le doute et les questions se dissiperont alors, pour faire place à la paix et à la joie d’une relation établie avec le Dieu vivant. Notre prière pour toi est que tu fasses l’expérience de cette conviction intérieure, non seulement de l’existence de Dieu, mais surtout de sa puissance et de son amour.

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !