Il y a 13,8 milliards d’années, l’univers émerge d’une réaction chimique au sein d’un noyau dense et brûlant. Pendant les milliards d’années qui suivent, la lumière apparaît, des galaxies se forment peu à peu. Jusqu’au jour où, il y a 4,6 milliards d’années, une minuscule planète finit par réunir toutes les conditions nécessaires à la vie. Des bactéries unicellulaires apparaissent : l’évolution est en marche.

Voilà pour l’approche scientifique. L’une d’entre elles du moins, fruit de savants calculs et d’hypothèses. Mais malgré les efforts investis dans la recherche pour trouver une réponse logique et factuelle, le mystère de l’origine du monde continue à nous échapper.

La seule approche valable ?

A présent je t’invite à lire le tout premier chapitre de la Bible. Peut-être me diras-tu alors qu’il est impossible qu’un Dieu soit à l’origine du monde et de la vie, que croire à cette légende serait trop facile.

Tu préfères accorder ta confiance à une théorie scientifique, fermant les yeux sur d’éventuelles incohérences, aussi fondamentales soient-elles : d’où viendrait ce noyau originel ? La vie peut-elle vraiment apparaître du néant ? Que penser de cette succession d’évènements qui défie toute probabilité ?

Regarde autour de toi !

Observe la complexité d’une simple fleur, d’un papillon, d’une fourmi. Vois l’incroyable diversité des humains que tu croises chaque jour. Tout cela peut-il réellement être le fruit du plus pur hasard, d’un improbable concours de circonstances ? Ne devrait-on pas plutôt y voir l’œuvre d’un Dieu créateur ?

Une force supérieure

De très nombreux scientifiques et détenteurs de prix Nobel ont reconnu qu’une « force supérieure » devait nécessairement exister. Sans elle, toutes les théories avancées seraient incomplètes.

Or cette force existe bel et bien : c’est Dieu lui-même !

Ne doutons pas de la toute-puissance de Dieu. Nous pouvons nous perdre indéfiniment en conjectures, vouloir interpréter le récit de la Genèse de telle ou telle manière. Mais ces tentatives de rassurer notre esprit rationnel et cartésien ne sont-elles pas vouées à l’échec, alors que la réponse est à portée de main et tient en une seule ligne ?

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
Genèse 1:1

Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par la parole de Dieu, de sorte que ce qui se voit n’a pas été fait de choses qui paraissent.
Hébreux 11:3

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d'autres questions sur ce sujet, n'hésites pas à nous les poser !