Tu as peut être déjà côtoyé une situation de suicide. Dans ta famille, à l’école ou aux études, dans un train ou sur un quai de gare. Tu as éventuellement un ami, une amie qui a des pensées suicidaires. Il est possible que tu sois toi-même confronté à des idées sombres, qui par moment te submergent et t’obsèdent. Même si nous n’aimons pas en parler, ce sujet nous concerne tous d’une manière ou d’une autre parce qu’il fait partie de la réalité de notre société.

Un long tunnel

Lorsqu’on traverse des moments difficiles, on peut avoir l’impression d’être dans un long tunnel, même en avançant on n’en voit pas le bout. Si cela dure, l’espoir diminue ou même s’éteint. Dans cet état, notre force intérieure et notre capacité d’agir sont restreintes. Nos proches nous disent peut-être « allez secoue-toi », « courage ça ira mieux demain ». Mais ces conseils sont toujours malvenus, ils soulignent notre incapacité d’action et renforcent notre sentiment de culpabilité.

Quand la souffrance est trop grande

Comment quelqu’un peut-il arriver à la conclusion qu’il vaut mieux mourir ? Lorsque la souffrance intérieure devient trop grande, les pensées suicidaires peuvent apparaitre et gagner petit à petit du terrain. Il est possible que la dépression soit à l’origine de ces idées noires. La plupart des personnes suicidaires ne veulent pas cesser de vivre, elles veulent cesser de souffrir. Elles cherchent une solution à des problèmes humains qu’elles n’arrivent pas à résoudre.

Que faire ?

Si tu es touché toi-même par de telles pensées, ou si tu côtoies des personnes qui se trouvent dans cette situation, il faut prendre cela au sérieux. Dans ce cas, il est indispensable de briser la solitude face à ce poids trop lourd et de chercher de l’aide auprès d’une personne de confiance. Cela peut être un ami, un proche avec lequel tu as un bon feeling, un médecin ou un service compétent (p. ex. www.parler-peut-sauver.ch). La première étape indispensable est donc de parler de tes problèmes avec quelqu’un.

Dieu peut-il m’aider ?

En parallèle de la démarche décrite ci-dessus, il est essentiel de prendre conscience que Dieu veut t’aider. La vie est un don de Dieu, elle est trop précieuse à ses yeux pour que tu y mettes fin par toi-même. Dieu est sensible à ce que tu vis, il voudrait calmer ta souffrance et te redonner courage et confiance. Il désire entrer en contact avec toi et te faire voir la lumière au bout du tunnel. Je ne dis pas que tous tes problèmes seront immédiatement réglés en recherchant Dieu. Mais en lisant la Bible, tu découvriras que Dieu s’intéresse à toi, qu’il t’aime et qu’il veut ton bien. Te confier vraiment en Dieu et croire à ce qu’il te dit dans sa Parole donnera du sens à ta vie et te permettra de prendre un nouveau départ.

Cet article répond-il à tes attentes? Si tu as d’autres questions sur ce sujet, n’hésites pas à nous les poser !